795 Chemin Ste Angelique, Saint-Lazare, QC J7T 2B6 / RBQ 8311-4454-13 - Tél. : (514) 618-4035

Lorsque l’on vit dans une maison ou que l’on en est propriétaire, on porte généralement une grande attention à l’entretien de l’intérieur de celle-ci. Cependant, on omet souvent de se préoccuper de l’état des pièces comme les combles que l’on occupe peu mais qui sont tout aussi  importantes pour la durabilité de la structure de notre habitation. Entretenir ses combles passe notamment par un point essentiel qui est l’aération de la toiture de bardeau. Pourquoi est-ce si important et surtout comment s’y prendre ?

Pourquoi aérer sa toiture de bardeau ?

L’aération d’une toiture de bardeau est indispensable car elle permet d’éviter les problèmes que peuvent poser les conditions climatiques des différentes saisons dans l’année. Tout le monde sait déjà qu’il est important d’aérer sa maison tout au long de l’année (même l’hiver), et bien il en est de même pour la toiture de bardeau qui a elle aussi besoin de respirer. En effet, même si la plaque de bardeau de votre toiture est composée de matériaux et d’armatures résistants, le temps à l’extérieur joue avec la température de votre entretoit et peut causer des dégâts importants sur la toiture en bardeau autant que sur d’autres éléments de votre maison.

L’aération de la toiture permet de ventiler les combles

Afin d’éviter la pression négative dans une maison mais aussi afin de préserver la qualité et la durée de vie du bardeau de la toiture, celle-ci doit être convenablement aérée. En effet, l’aération de la toiture d’une maison permet de ventiler son entretoit (ses combles) afin qu’il reste à une température quasiment équivalente à celle de l’extérieur au même moment et que les normes de sortie et d’entrée d’air soient respectées. L’aération de la toiture, qui permet la ventilation des combles, permet à son tour différentes choses d’une grande importance :

  • En été : Si aucun aérateur de toit n’est installé, la chaleur qui tape sur la toiture de bardeau fait augmenter la température dans les combles, ce  qui a des conséquences sur la température au sein de la maison mais aussi sur le vieillissement prématuré du bardeau. On constate souvent dans ce cas l’apparition de gondolement du bardeau ainsi que l’apparition d’amas de chaleur à l’intérieur de l’habitat, qui rendent les pièces particulièrement inconfortables.
  • En hiver : Si aucun aérateur de toit est présent sur une toiture de bardeau, durant les mois les plus froids, la neige et la glace qui s’accumulent et stagnent notamment sur les bordures du toit peuvent détériorer l’ensemble de la toiture mais aussi laisser s’infiltrer l’eau à l’intérieur de la maison.
  • En tout temps : Sur une toiture de bardeau mal aérée, les variations de température tout comme les différentes intempéries provoquent des problèmes d’humidité qui engendre l’apparition de champignons et de moisissure, mais aussi des problèmes de condensation. L’humidité non évacuée dégrade finalement la toiture et attaque ensuite les autres éléments de la maison.

Comment aérer une toiture de bardeau ?

Lors de la pose de la toiture ou bien lors de travaux de rénovation si cela n’a pas été fait au préalable, il s’agit d’installer divers dispositifs de ventilation de la toiture. Le premier dispositif de ventilation consiste à laisser un espace suffisant entre l’écran de sous toiture et le dessus du matériau isolant du toit. Ensuite, afin de compléter la bonne aération de la toiture, les couvreurs professionnels doivent installer des chatières de toiture, spécialement conçues pour les toitures de bardeau, environ tous les 15m2 en fonction de la configuration de votre toiture. De différentes formes, les chatières de toitures permettent d’assurer la ventilation de l’air. Enfin, pour assurer la bonne ventilation de la toiture, il faut installer un closoir de faîtage sur le faîtage de la toiture.