795 Chemin Ste Angelique, Saint-Lazare, QC J7T 2B6 / RBQ 8311-4454-13 - Tél. : (514) 613-3554

Les toitures en bardeaux d’asphalte sont très répandues et ce type de revêtement est l’un des plus anciens. Au fil du temps, la composition d’un bardeau d’asphalte a beaucoup évolué et s’est vue améliorée grâce à la science et à la technologie pour devenir un produit reconnu pour sa longévité.

Les deux variétés de revêtement en bardeaux d’asphalte

Le bardeau d’asphalte est disponible en deux variétés qui sont le bardeau organique dit traditionnel et le bardeau de fibre de verre.

  • Le bardeau organique qui est le bardeau le plus ancien est constitué d’une armature en papier recyclé qui a été plongé sous pression dans l’asphalte chaud. Cette technique permet au revêtement d’avoir une certaine souplesse qui rend son installation plus simple et possible lors d’un temps froid. Grâce à son poids lourd, le bardeau organique est aussi réputé pour être très résistant aux intempéries comme le vent ou la pluie et donc également aux déchirures. Il est alors recommandé par les couvreurs aux personnes désirant un produit résistant aux changements de température et aux climats les plus extrêmes.
  • Plus récent, le bardeau de fibre de verre est plus léger que le bardeau organique par sa composition qui comporte moins d’asphalte. Son armature est constituée de trois couches, une en fibre de verre qui remplace la cellulose, une en asphalte et une en granules superposées. En plus d’être un revêtement plus léger que son prédécesseur, il est également moins coûteux et est particulièrement apprécié pour sa résistance accrue à la chaleur tout comme au relèvement des pattes des bardeaux en hiver.

Les caractéristiques spécifiques au bardeau d’asphalte

Les bardeaux d’asphalte sont composés de différentes couches qui ont chacune un rôle bien précis dans la protection d’une toiture. On retrouve premièrement la couche superficielle de granules qui est composée de rhyolite et de basalte. Elle sert principalement à protéger les bardeaux des rayons ultraviolets, à conserver la fraîcheur sur la toiture et à empêcher l’installation de moisissure. Vient ensuite la couche d’asphalte qui assure l’étanchéité et l’imperméabilité du bardeau pour protéger la toiture des intempéries comme le vent et la pluie. C’est cette couche qui va être déterminante pour le poids des bardeaux. La troisième couche est la couche dite de renforcement qui peut varier en fonction des deux variétés disponibles et va déterminer la qualité des bardeaux. Parce qu’elle sert d’armature, elle est essentielle afin que toutes les couches tiennent ensemble et doit être le plus stable et résistante possible. Enfin, la dernière couche est constituée d’une bande adhésive et d’une bande de clouage. La première est activée par la chaleur et elle sert à faire adhérer tous les bardeaux entre eux alors que la seconde permet de les clouer. C’est cette combinaison qui fait que le revêtement en bardeaux d’asphalte est résistant.

Résumé des avantages d’une toiture en bardeaux d’asphalte

  • Un bon rapport qualité-prix : les couvertures à base d’asphalte sont appréciées et privilégiées par les propriétaires qui désirent mettre leur bâtisse à l’abri des éléments extérieurs à moindre coût. Elle est en effet d’un plus faible coût que les autres revêtements.
  • Une grande disponibilité sur le marché : on trouve les deux variétés de bardeaux d’asphalte chez quasiment tous les détaillants et les couvreurs dans différentes formes et couleurs en fonction des besoins.
  • Une installation facile : en prenant toutes les particularités du bâtiment en compte, une équipe de couvreurs peut installer un revêtement en bardeaux d’asphalte rapidement et en toute sécurité.
  • Un entretien simple : l’entretien d’un revêtement en bardeaux d’asphalte nécessite une inspection visuelle tous les deux ou trois ans sauf en cas de violentes intempéries où il est recommandé de rapidement vérifier l’état de la toiture.