795 Chemin Ste Angelique, Saint-Lazare, QC J7T 2B6 / RBQ 8311-4454-13 - Tél. : (514) 613-3554

Les toits plats sont associés depuis quelques années à une architecture plus contemporaine, et comme étant plus résistants aux variations climatiques extrêmes. Afin de renforcer cette qualité non négligeable au Québec, les toits plats se voient notamment revêtus d’une membrane élastomère qui grâce à ses qualités que nous allons évoquer, remplace désormais les membranes d’asphalte ou de gravier.

Les origines de la membrane élastomère

Le bitume modifié qu’est l’élastomère est utilisé depuis plus de quarante ans principalement sur les toits plats du domaine commercial comme sur la toiture des particuliers comme solution de rechange à l’asphalte ou au gravier. Les membranes d’élastomère sont composées d’une couche de base de 2,5 mm très résistante et d’une autre couche de finition de 3,5 mm avec granules. Fusionnées ensemble à l’aide d’un chalumeau au gaz, les couches forment la membrane élastomère dont la longueur standard est de un mètre sur dix mètres. Une de ses particularités est que les fines granules qui recouvrent la couche de finition des membranes d’élastomère sont disponibles de différentes couleurs (brun, noir, gris, vert, rouge ou blanc) ce qui permet de répondre aux exigences climatiques de chaque région. Plus leur couleur est pâle, moins la membrane réfléchit les rayons du soleil et plus elle réduit le réchauffement du toit. La membrane élastomère blanche permet alors de limiter les îlots de forte chaleur. Demandant un investissement financier de départ, l’élastomère est tout de même actuellement le revêtement privilégié sur plus de 50 % des toits au Québec, car sa durabilité permet de faire des économies à long terme.

Les principales qualités d’une toiture à membrane élastomère

  • Une toiture à membrane élastomère ne demande pas beaucoup d’entretien, elle nécessite une inspection annuelle qui est relativement simple à effectuer, car les dommages s’ils ont lieu sont plus visibles que sur les membranes d’asphalte ou de gravier. Si l’inspection est faite minutieusement chaque année et que les petites interventions de réparation en cas de légers dommages sont effectuées, ce revêtement de toiture peut voir sa durée de vie prolongée de quelques années.
  • La membrane élastomère est d’une qualité uniforme c’est-à-dire qu’elle est résistante dès son installation et pendant toute sa durée de vie. Elle est un revêtement de toiture étanche qui résiste très bien aux intempéries et qui s’adapte aux variations de températures les plus extrêmes comme celles que l’on peut vivre au Canada.
  • Une toiture en élastomère bitume modifié est appréciée pour sa longévité, car elle a une durée moyenne de 15 à 25 ans. Lorsque la membrane est posée sur une toiture adéquatement ventilée et qu’elle est inspectée régulièrement, celle-ci peut même avoir une durée de vie allant jusqu’à 35 ans.

La technique de pose de la membrane élastomère

Une membrane d’élastomère se pose en tout temps, aussi bien durant les périodes fraîches de l’automne et de l’hiver que pendant les chaleurs de l’été. La technique traditionnellement utilisée pour poser les membranes élastomères est celle qui se pratique à l’aide d’un chalumeau. Grâce à la chaleur, il s’agit de faire fondre les deux couches de la membrane élastomère pour les relier ensemble et créer ainsi une seule membrane composée de plusieurs couches. Si de nouvelles techniques de pose à froid sont actuellement utilisées, toutes nécessitent l’intervention d’un couvreur expérimenté, car l’installation d’un revêtement de toiture est une tâche complexe et dangereuse.
Outre le revêtement, l’élastomère est utilisé dans la fabrication de multiples objets comme des amortisseurs, des pneumatiques, des semelles de chaussures, des ballons, des élastiques, des joints d’étanchéité, des tuyaux d’arrosage ou encore des gants médicaux. Il est notamment apprécié pour sa capacité à reprendre sa forme initiale.